L’ONG Reporters d’Espoirs est à Addis Abeba, capitale de l’Ethiopie, à l’invitation du Conseiller spécial des Nations Unies pour l’Afrique. Jeudi 16 et vendredi 17 novembre 2017, elle y partage son expérience et sa pratique du journalisme de solutions -qu’elle a initié en France il y a treize ans- avec des professionnels des médias en provenance de plusieurs pays d’Afrique.

« Le rôle des médias dans le développement de l’Afrique, dans la défense des Droits de la Femme et dans son soutien à l’Agenda 2063 ». C’est le thème de la conférence organisée conjointement par le bureau du Conseiller spécial pour l’Afrique et l’Union Africaine en partenariat avec l’UNESCO, la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique, le NEPAD (L’agence de développement de l’Union Africaine), la Fédération africaine des Journalistes et l’African Media Initiative.

Reporters d’Espoirs s’y associe, représentée par Myriam Crété-O’Carroll qui œuvre au développement international de l’ONG. Elle partagera des expériences menées en France et en Europe, et étudiera des coopérations avec les journalistes et médias locaux.

Pour Gilles Vanderpooten, directeur général de Reporters d’Espoirs, cette invitation confirme l’intérêt grandissant pour le journalisme de solutions à travers le monde : « Belgique, Espagne, Royaume-Uni, Danemark, Pays-Bas, Etats-Unis… et maintenant continent Africain ! Partout, il existe une réelle appétence pour la pratique d’un journalisme qui reflète la complexité du monde, ses problèmes comme ses solutions, ses difficultés comme ses témoignages de résilience. Cette approche à la fois critique et constructive du monde peut être un levier puissant de création de confiance. Cette confiance est nécessaire pour affronter les nuages noirs qui s’accumulent au-dessus de nos têtes, et aller dans le sens des objectifs du développement durable de l’ONU. Les médias ont un rôle déterminant pour diffuser la connaissances d’initiatives et susciter l’envie d’agir ».

A propos de Myriam Crété-O’Carroll

Myriam Crété-O’Carroll est correspondante internationale de Reporters d’Espoirs / Reporters of Hope. Elle a coopéré et collabore avec des médias et organisations internationales comme CNN, le World Economic Forum, le Women’s Forum, Accenture, EY, Havas Media, Thomson Reuters Foundation, CNBC Europe, French Radio London, BBC World Service, ou encore BBC Media Action.

Elle mise sur l’innovation, la créativité et le positive storytelling comme leviers de transformation.

Myriam anime des ateliers, formations, et conférences sur le leadership des médias notamment en Algérie, Tunisie, Afrique francophone et anglophone et au Moyen Orient.

 

A propos de Reporters d’Espoirs

L’ONG Reporters d’Espoirs à fait émerger la notion de « journalisme de solutions » il y a 13 ans. Elle l’étudie et la met en pratique avec les rédactions et professionnels des médias en France, et l’essaime à l’international avec ses réseaux amis aux USA, Royaume-Uni, Espagne, Danemark, Pays-Bas, Belgique.

Sa démarche : rendre compte et analyser les enjeux et dysfonctionnements économiques, sociétaux, écologiques, tout en mettant en lumière les initiatives constructives qui contribuent à les résoudre.

Parmi ses actions : essaimage du journalisme de solutions ; formation dans les écoles et auprès des rédactions ; organisation du Prix Reporters d’Espoirs ; opérations avec les médias ; études sur l’impact des médias sur les individus et la société.

Postez un commentaire