All Posts By

Reporters d'Espoirs

« Hope is power » : The Guardian mise sur le journalisme d’espoir

By | Actu réseaux internationaux, Le Lab, Non classé, Société | No Comments

Le journal britannique The Guardian a une longue tradition de journalisme constructif. En 2012, il prenait position en faveur d’un journalisme « ouvert »- autrement dit « citoyen » ou « participatif »-afin de contrer, dit-il, la transformation de l’information en un simple produit de consommation. Pour Alan Rusbridger, alors rédacteur en chef, le journalisme ouvert est « un journalisme qui considère la publication comme le début du processus journalistique et non sa fin[1] ». Le projet The Upside s’inscrit dans cette stratégie éditoriale.

A l’été 2016, le Guardian lance une enquête pour faire la lumière sur les attentes de ses lecteurs. Plusieurs d’entre eux regrettent la tendance du journal, réputé pour son engagement militant, à voir le verre à moitié vide[2]. Pour y répondre, est créée la rubrique Half full (« à moitié plein ») qui, pour son lancement, invite les lecteurs à suggérer des idées de tendances, d’innovations ou de personnes remarquables via un formulaire. Pendant près de deux ans, le Guardian partage ainsi dans la rubrique des articles évoquant, par exemple, le projet ambitieux d’une ville chilienne pour s’adapter au vieillissement de sa population[3] ou l’histoire d’un pub du Yorkshire sauvé de la faillite par les habitants du village[4].

Une rubrique solutions conçue pour être éphémère… et qui dure, parce qu’elle fonctionne

Plus ambitieuse, la rubrique The Upside, qui prend sa suite, est le fruit d’un partenariat avec la fondation américaine Skoll, qui investit dans l’entrepreneuriat social[5]. Alors qu’elle devait à l’origine ne durer que six mois, la rubrique est toujours d’actualité, riche de près de 330 articles. Ceux-ci partent presque systématiquement d’exemples concrets d’initiatives locales dont l’intérêt est qu’elles sont reproductibles et non pas seulement égayantes. En plus de présenter une initiative donnée et de relayer la parole de ses instigateurs, les articles sont souvent étayés d’études et de données permettant de justifier de l’intérêt de l’initiative ou d’évaluer son efficacité.

Notons que la rubrique propose une catégorie d’articles consacrés à l’environnement. Les enjeux climatiques sont particulièrement exposés à un traitement catastrophiste, étant donné leur ampleur et la conscience grandissante de l’urgence d’agir. Un tel traitement pourrait cependant sembler contre-productif en cela qu’il crée un sentiment d’impuissance. Ainsi, en plus de sa campagne Keep it in the ground destinée à « désinvestir » les énergies fossiles, le Guardian a décidé de prendre les devants d’un traitement constructif du sujet climatique. Pour Alan Rusbridger, il s’agit d’une question politique et économique et non strictement scientifique. En cela, il est nécessaire de la traiter sous l’angle d’un journalisme citoyen et de solutions.

Du partage au passage à l’action : une question d’impact

Dans un article du 3 août 2019, le journaliste Mark Rice-Oxley tente un premier bilan des retombées de The Upside[6]. Après avoir réitéré l’intérêt du journalisme de solutions et de son impact, il donne une poignée d’exemples d’articles qui ont disposé leurs lecteurs à agir. Ainsi d’un article sur le Remakery, un repair café à Edinbourgh, partagé près de 100 000 fois sur les réseaux sociaux. Suite à sa parution, la propriétaire a été approchée par des individus partout dans le monde, souhaitant ouvrir une franchise dans leur propre pays[7]. De nombreux articles ont également éveillé la générosité des lecteurs et permis de lever des fonds, tels que celui portant sur une communauté exclusivement féminine en Syrie[8] ou un autre à propos d’un projet de plantation d’arbres au Bangladesh.

De plus, la newsletter hebdomadaire de The Upside a déjà attiré plus de 30 000 abonnés.

L’espoir, une valeur montante pour le journalisme ?

Fort de ce succès, le Guardian a lancé le 23 septembre dernier une campagne destinée notamment à recruter des lecteurs anglophones au-delà des frontières du Royaume-Uni. Intitulée Hope is power, la campagne espère délivrer le message que l’espoir, loin d’être béat, « […] consiste avant tout en la croyance en notre capacité à agir de concert pour que les choses changent »[9].

Un message partagé par Reporters d’Espoirs, qui célèbre cette année ses 15 ans d’actions au service du journalisme de solutions !

 

 

[1] WAN-IFRA. Open journalism, 2012.

[2] Mark Rice-Oxley. « Fed up with all the dreadful news out there? Then click here. » The Guardian, 1er juin 2016.

[3] Piotr Kozak. « Si, seniors: the Chilean city with grand plans to be the best place to grow old. » The Guardian, 13 novembre 2017.

[4] Rebecca Smithers. « Cheers! Pub saved by its customers rated best in the UK. » The Guardian, 3 mars 2017.

[5] The Guardian. « Guardian launches The Upside, a new series supported by the Skoll Foundation. » 12 février 2018.

[6] Mark Rice-Oxley. « The Upside series : ‘Our reporting generates change for the better’. » The Guardian, 3 août 2019.

[7] Kate Lyons. « Can we fix it? The repair cafés waging war on throwaway culture. » The Guardian, 15 mars 2018.

[8] Bethan McKernan. « ‘We are now free’ : Yazidis fleeing Isis start over in female-only commune. » The Guardian, 25 février 2019.

[9] Anna Bateson et al. « Butterfly effect : How the Guardian’s new brand campain is inspiring readers. » The Guardian, 12 octobre 2019.

[Sur les routes de France] Aujourd’hui, le festival du journalisme de Château-Gontier-sur-Mayenne en compagnie de la journaliste-réalisatrice Anne-Sophie Novel

By | Non classé | No Comments

Poursuivant notre périple sur les routes de France, nous avons fait étape la semaine dernière au Presstival Info de Château-21Gontier. Ce « festival du journalisme à la campagne », niché en Mayenne à une trentaine de kilomètres de Laval, mené d’une main de maitre par l’enthousiaste et convaincant Jean-Marie Mulon, a su conquérir la profession et le public autour ces dernières années, de David Pujadas, Elise Lucet, Jean Plantu, Pierre Haski ou de nombreux grands reporters.

Pour la 6e année consécutive, Reporters d’Espoirs ayant carte blanche a choisi de mettre la lumière sur le travail d’introspection mené par Anne-Sophie Novel, réalisatrice du film « Les médias le monde et moi ».

Nous la connaissons bien Anne-Sophie ! En 2015, elle avait su rassembler des centaines de journalistes couvrant la Cop21, en un même lieu durant les 15 jours de la conférence sur le climat qui se tenait alors à Paris. Nous avions ensemble co-organisé le « Transformational media summit » autour de personnalités et professionnels des médias du monde entier (Etats-Unis, Royaume-Uni, Danemark, Espagne, Italie…).

Dans ce film, fruit de cinq années d’enquête, Anne-Sophie s’interroge sur les raisons de la désaffection des citoyens à l’égard des médias. Abordant les risques d’infobésité, les fake news, ou la déconnection des producteurs d’infos avec les préoccupations du public, elle esquisse des pistes pour « bien s’informer ». L’on suit son périple à travers le monde, du Danemark aux Etats-Unis, dans lequel elle rencontre des professionnels qui s’attachent à faire émerger de nouvelles manière de « fabriquer l’information » – certains échouant, d’autres innovant avec succès. On y retrouve des acteurs des médias biens connus de Reporters d’Espoirs –qui se trouve cité dans le film !- parmi lesquels le journaliste danois Ulrik Haagerup ou l’éditeur de Positive News Sean Dagan Wood au Royaume-Uni, qui pratique eux aussi un « journalisme de solutions ».

Dans la salle pleine du Palace, cinéma d’art et d’essai de Château-Gontier, les questions et commentaires fusent, témoignant que la question des médias, que certains veulent considérer comme des « biens communs », ne laisse pas indifférent. Des lycéens de l’établissement professionnel Pierre et Marie Curie – que nous avons le plaisir de retrouver là chaque année- partagent leur intérêt pour les réseaux sociaux en même temps que leur vigilance : « on entend parfois n’importe quoi chez les youtubeurs » prévient l’un d’entre eux, « je cherche si d’autres sources disent la même chose » dit un autre. Du youtubeur Max Bird à la chaine de divertissement aux 6 millions d’abonnés Lama Faché, du JT de TF1 à Radiofrance en passant par le journal Le 1, chacun partage sa manière de consommer et percevoir l’info ou les contenus médiatiques.

Ce soir-là, la défense des lanceurs d’alerte et du journalisme d’investigation, l’inquiétude quant aux conseils déontologiques dans lesquels certains perçoivent un risque de « museler les journalistes », préoccupent davantage les participants que la question des « fake news », que personne n’aborde spontanément. Et l’on en vient rapidement à la question des initiatives, du « positif », des « pistes pour espérer » qui, quel que soit le vocable, confirme l’attente manifeste d’un nombre croissant de citoyens, partout sur le territoire, à voir s’élargir le prisme journalistique pour des démarches « constructives ».

 

Deux adresses recommandées lors de votre prochaine venue à Château-Gontier :
– M’Lire Anjou, la librairie indépendante de la ville lancée avec succès il y a 5 ans et animée par les sympathiques libraires Christophe et Fanny (10 Place Paul Doumer).
– Le Palace, cinéma d’art et d’essai équipé de trois salles et alimenté en énergie « 100% verte » avec Enercoop. Géré par Joëlle Hanot, cinéphile écolo et engagée, qui organise de nombreuses ciné-rencontres (3 place du pilori).

RDV à la 12e Conférence Annuelle des Entrepreneurs le 25 novembre

By | agenda, L'actu de Reporters d'Espoirs, L'actu des médias | No Comments

Le 25 novembre au Ministère de l’Économie et des Finances à Bercy, se tiendra la 12e Conférence Annuelle des Entrepreneurs organisée par Citizen Entrepreneurs, en partenariat avec l’association 100 000 entrepreneurs et la Direction de l’Engagement de BNP Paribas. Cette année, le débat porte sur « L’entrepreneur.e, moteur de la mobilité sociale ? ».

Entrepreneurs, experts, jeunes lycéens et étudiants seront au cœur des débats pour chercher ensemble une réponse à cette question.

Près de 10 plateaux composés d’entrepreneurs, acteurs académiques et politiques se succéderont tout le long de la journée, au cours de laquelle seront remises les recommandations de la délégation française du G20 des Jeunes Entrepreneurs 2019 à Bruno Lemaire, Ministre de l’Economie et des Finances. Muriel Pénicaud, Ministre du Travail donnera sa perspective sur le sujet en clôturant les débats à 16h45.

Découvrez le programme et inscrivez-vous !

8 octobre . RDV à Médias en Seine, Paris

By | agenda, L'actu de Reporters d'Espoirs, L'actu des médias | No Comments

Mardi 8 octobre, Reporters d’Espoirs est partenaire du grand événement « Médias en Seine », et vous donne rendez-vous toute la journée à la Maison de la Radio.

De 17h30 à 18h15, Reporters d’Espoirs anime la conférence « Les médias, sources d’engagement pour résoudre les défis d’aujourd’hui ? »
avec

  • Mariette Darrigrand, sémiologue et créatrice du blog l’Observatoire des mots ;
  • Damien Allemand, responsable digital du Groupe Nice-Matin ;
  • Pascal Ruffenach, DG et président du directoire de Bayard Presse ;
  • Axel Dauchez fondateur de Make.org avec qui nous présenterons les résultats de notre grande enquête « Comment les médias peuvent-ils améliorer la société ? »
  • Gilles Vanderpooten, directeur de Reporters d’Espoirs et animateur de la conférence

Toute la journée, rendez-vous sur le stand Reporters d’Espoirs
Reporters d’Espoirs s’associe à Médias en Seine et présente tout au long de la journée sur son corner ses dernières études et innovations en matière de journalisme de solutions :

  • Testez l’appli « OK Google Donne-moi une bonne nouvelle » ;
  • Découvrez la consultation citoyenne « Comment les médias peuvent-ils améliorer la société » réalisée avec Make.org et France Info ;
  • Découvrez la première offre de formations dédiée aux étudiants et professionnels ; Visionnez une sélection de vidéos et sons sur des initiatives inspirantes. Car oui, l’info et les médias peuvent donner envie d’agir ! »

> Téléchargez le programme complet ici (PDF)

> Inscrivez-vous ici

RDV le mardi 1er octobre pour le Mécènes Forum

By | agenda, Société | No Comments

La quatrième édition du Mécènes Forum se tiendra le mardi 1er octobre au Collège du France. L’occasion, pour tous les acteurs du domaine, de se pencher sur les évolutions et les perspectives du mécénat.

Le mécénat progresse de façon spectaculaire. Au moment où son rôle social de tiers acteur de l’intérêt général s’affirme de plus en plus comme incontournable pour la cohésion de notre société, il n’a jamais été autant questionné, challengé de tous côtés.
Venture philanthropy, entreprises à mission, ESS et entreprenariat social, finance à impact social et environnemental… de nouveaux modèles apparaissent et séduisent de nombreux philanthropes qui veulent agir pour le bien commun.
Toujours plus impliqué dans l’élaboration des stratégies à développer sur les causes sociétales et culturelles auxquelles il veut contribuer, le mécène se voit investi d’une responsabilité nouvelle qui ne va pas sans interroger les méthodes, l’organisation, les choix de financements et les impacts business et politiques de ces actions.
Entre efficacité et éthique, faut-il y voir une remise en cause de l’idéal de mécénat ?

En savoir plus

16 novembre : Reporters d’Espoirs participe au Press’tiv@l Info

By | agenda, L'actu de Reporters d'Espoirs | No Comments

Le Press’tiv@l Info organise le 16 novembre une soirée spéciale « Reporters d’Espoirs ».

Il s’agit d’un nouveau moment fort dans l’histoire du Press’tiv@l avec l’immersion au cœur du Team Jolokia et la projection d’un film bluffant qui nous permet d’embarquer à bord d’un bateau de course au large… La réalisation est signée Robert Iseni et Aurélie Saillaud, qui ont été invités à assister à cette soirée afin de nous parler de ce travail  que l’on peut ainsi résumer :  « Deux marins, Eric Bellion et Pierre Meisel, ont recruté un équipage d’amateurs qu’en apparence tout oppose : juniors, seniors, handicapés ou valides, femmes ou hommes, de tous milieux sociaux. Ils les ont entraînés pour participer à des courses d’ordinaire adressées à des professionnels de la voile ».

Pierre Meisel sera présent ainsi que Gilles Vanderpooten, journaliste, écrivain et directeur de Reporters d’Espoirs.

L’objectif de Jolokia est de montrer que la diversité est source de richesse collective, de performance. La différence est une force.

Entrée gratuite sans réservation, ouverture des portes à 19h45.

16 et 17 novembre, Toulouse : le tour de La France des solutions se poursuit au Forum de l’ESS en Occitanie

By | agenda, L'actu de Reporters d'Espoirs | No Comments

Gilles Vanderpooten participera samedi 18 novembre au Forum Régional de l’Économie Sociale et Solidaire en Occitanie. Il présentera le livre « La France des Solutions », ces citoyens qui bâtissent l’avenir . Des citoyens audacieux s’engagent et entreprennent. Avec les témoignanges de la Belle Aude, Solidarités Nouvelles face au chômage, M2biocontrol, Quadran, Rapsodee et les Accorderies (13h30-15h30, Auditorium)

 

Le programme de l’événement

7/9/2016 : Reporters d’Espoirs à la soirée de clôture du Forum Convergences

By | agenda | No Comments

Reporters d’Espoirs participe à la soirée de clôture du Forum Mondial Convergences, point d’orgue de l’événement après trois jours d’échanges et de débats sur la transition vers des villes et territoires durables.

Gilles Vanderpooten, journaliste et directeur de Reporters d’Espoirs, interviendra aux côtés de Flore Berlingen (directrice Zero Waste France), Emilie Poisson (directrice Convergences), Célia Blauel (adjointe au Maire de Paris en charge de l’environnement), Vincent Callebaut (architecte), Nicolas Goudy (fondateur de Ma Ville je t’aide), Patrick Klugman (adjoint à la Maire de Paris en charge des relations internationales et de la Francophonie), et Elisa Tonda (Programme des Nations Unies pour l’Environnement)

Cette soirée cocktail sera l’occasion de mettre en lumière les Smart Cities et tous les acteurs engagés pour construire les villes de demain.

En bref

Soirée Réinventons la ville de demain !
Quand ? Mercredi 7 septembre, de 19h30 à 22h00
Où ? Salle des Fêtes, Hôtel de Ville, Paris
Format :

  • Pitchs inspirants : ma ville de demain
  • Soirée cocktails avec stands et points de rencontre en parallèle.

Public : Grand public

Langue : Français et anglais

+ d’infos

www.convergences.org/forum-mondial

4e édition de La France des solutions : RDV à l’événement lundi 10 octobre 14h à Paris

By | agenda | No Comments

Pour la 4e édition, Reporters d’Espoirs organise La France des solutions, événement réservé aux professionnels, dirigeants, influenceurs.
Avec 30 médias partenaires, la Caisse d’Épargne Ile-de-France et Gan Assurances.
Lundi 10 octobre 2016 à 14h au Palais d’Iéna à Paris, siège du Conseil économique social et environnemental.

Entrepreneurs, agriculteurs, industriels, ouvriers, maires, associatifs, citoyens…
Elles et ils expérimentent des initiatives concrètes pour résoudre des enjeux économiques, sociaux et environnementaux. Rejoignez les acteurs de solutions qui font bouger la France !
3 thématiques-phares en 2016 : travail, management et emploi / mutations du monde agricole / culture & démocratie

> Toutes les infos sur le site dédié : www.francedessolutions.fr
> Je suis un professionnel, je souhaite m’inscrire