Category

agenda

Mardi 1er décembre . Atelier « Le Grand Bain » avec la FrenchTech AIx-Marseille

By | agenda | No Comments

À travers l’évènement le Grand Bain, la French Tech Aix-Marseille souhaite promouvoir la tech inclusive de tous les publics au service de l’intérêt général.

Elle organise une série d’événements en ligne, dont le mardi, à 10h, des ateliers concrets, pour accompagner les entreprises du territoire.

Troisième rendez-vous avec Gilles Vanderpooten, directeur général de Reporter d’Espoirs, sur es bonnes pratiques à adopter pour offrir de la visibilité média à votre startup.

> Informations générales sur « Le Grand Bain »

> Inscription à l’atelier de mardi 1er décembre 2020 de 10h à 10h45

Jeudi 19 novembre . RDV en ligne à Médias en Seine pour rêver le monde et les médias de demain !

By | agenda, L'actu de Reporters d'Espoirs, L'actu des médias, Le Lab | No Comments

Isabelle Giordano, journaliste, présidente du PassCulture et administratrice de Reporters d’Espoirs, vous donne-rendez-vous ce jeudi 19 novembre de 12h20 à 13h à Médias en Seine, « le festival des médias de demain ». Elle animera une discussion sur le thème « Imaginer le monde de demain : un rôle positif pour les médias » avec Cyrille Franck, directeur de l’ESJ Pro et du site mediaculture.fr, et Serge Michel, ancien journaliste au Monde et fondateur du media Heidi.news

Mercredi 25 novembre 19h45 . Mémona Hintermann à l’honneur dans un documentaire

By | agenda | No Comments

 Le 25 novembre à 19h45 dans Archipels sur Réunion La 1ère, un documentaire inédit sera consacré à Mémona HINTERMANN-AFFEJEE, administratice de Reporters d’Espoirs.

Ce documentaire raconte en 52 minutes un parcours hors normes, de ses débuts à l’ORTF, jusqu’à son ascension comme grand reporter de guerre, le documentaire retrace les moments importants de sa carrière et ses rencontres avec les dirigeants les plus puissants de la planète : Obama, Poutine, Mandela, Chirac, Mitterrand, Sarkozy…

🔗 Voir l’émission

RDV au Mécènes Forum les 24 et 25 novembre

By | agenda | No Comments

Pour la 5e année consécutive, Admical organise son événement annuel dédié au mécénat et à l’engagement des entreprises les 24 et 25 novembre, le Mécènes Forum.

Depuis 2016, le Mécènes Forum s’est progressivement installé comme le rendez-vous incontournable des entreprises engagées et des professionnels du mécénat et de la philanthropie. Cette 5e édition, intitulée « Le mécénat au défi de la crise », reviendra évidemment sur le rôle que les mécènes ont joué pour palier l’urgence face à la crise sanitaire que nous traversons et se questionnera sur l’avenir de l’engagement sociétal des entreprises aux vues de la crise sociale et économique actuelle. La situation a-t-elle été un facteur déclencheur vers plus d’engagement sociétal pour les entreprises ? Quelle est l’utilité des mécènes en période de crise ? Le mécénat peut-il être un levier de transformation vers un nouveau modèle ? Autant de questions qui seront débattues lors de cet événement.

🔗 Retrouvez ici le programme et les intervenants

Reporters d’Espoirs rassemble 50 médias ce lundi 12 octobre dans une grande opération de « journalisme de solutions ». Mais au fait, de quoi s’agit-il ?

By | agenda, FDS2020, L'actu de Reporters d'Espoirs | No Comments

Communiqué dimanche 11 octobre 2020

Mémona Hintermann, Isabelle Giordano, Christophe Agnus, Gilles Vanderpooten, les professionnels des médias, personnalités engagées et membres de Reporters d’Espoirs sont à la disposition des journalistes pour répondre à leurs questions, interrogations, sur le journalisme de solutions et l’opération « 24h pour La France des solutions » qui rassemble plus de 50 médias ce lundi 12 octobre 2020.

 

Depuis 2004, Reporters d’Espoirs est l’association reconnue d’intérêt général qui structure et diffuse la méthode du journalisme de solutions

Il y a 16 ans, l’ONG Reporters d’Espoirs lançait le « journalisme de solutions ». Une démarche qu’elle a analysée, documentée, structurée, et qui a depuis fait mouvement en France et dans le monde. Loin de l’idée d’un journalisme « gentillet, naïf ou positif » qui a pu être entretenue un temps, c’est bien une méthode dont se revendique aujourd’hui un nombre croissant de journalistes et professionnels de l’information. Elle apparait d’autant plus incontournable dans la période d’incertitude que nous traversons.
Identifier des réponses concrètes à des problèmes économiques, sociaux, écologiques ; les diffuser tout en portant un regard journalistique critique sur des « solutions » parfois autoproclamées, n’est plus une idée, un concept, ou une hypothèse : c’est une réalité et une nécessité.

 

L’écosystème médiatique rassemblé autour d’une idée simple : l’information et les médias peuvent diffuser la connaissance d’initiatives qui inspirent et ont un impact concret et bénéfique, tout en restant fidèles à leur principe fondateur : les analystes critiques du monde dans sa complexité.

Journalistes de médias locaux régionaux et nationaux, reporters de terrains de guerres et de conflits, personnalités du monde des médias, psychologues, médecins, sociologues et historiens des médias… Nombreux sont les acteurs et observateurs des médias à s’accorder sur la nécessité et les bénéfices « d’offrir aux citoyens une information qui leur permette de reprendre le pouvoir sur les événements » ; « des outils de résilience » ; « des pistes pour comprendre et pour agir » ; « de donner à voir la reconstruction après la destruction », ou encore des « récits pour se projeter au-delà du spectacle de l’immédiat et de la catastrophe ».

Reporters d’Espoirs les rassemble régulièrement dans ses événements, ateliers, jurys, groupes de travail, et leur donne la parole notamment dans « Imaginer le monde de demain. Le rôle positif des médias », livre paru aux éditions Actes Sud en juillet dernier, sous la plume de Gilles Vanderpooten, directeur général de l’ONG, avec la postface d’Eric Fottorino, qui fait le point sur les expériences, cas d’études, succès et échecs en France et à l’étranger.

Au-delà de la nécessité pour l’écosystème médiatique et journalistique –dans lequel seuls 26% des Français disent avoir confiance[1]– de regagner l’estime des citoyens, le journalisme de solutions apparait comme une réponse à la demande de plus en plus explicite des citoyens : « 32 % des personnes disent éviter les actualités, invoquant en premier lieu l’impact négatif sur leur humeur (58 %) et le sentiment d’impuissance qu’elles éprouvent (40%) »[2] ; « 82 % des Français veulent que les médias rendent davantage compte des initiatives positives »[3].

« Mettre la plume dans la plaie comme le disait Albert Londres dont nous nous réclamons tous, tout en contribuant à « penser et panser les plaies », telle est la mission du journalisme de solutions que nous défendons avec Reporters d’Espoirs » explique Christophe Agnus, président de l’association

Prix, Lab, France des solutions : Reporters d’Espoirs porte un programme de 3 actions concrètes et réflexives au service de l’information des citoyens et de ceux qui la produisent

Pour répondre au défi, Reporters d’Espoirs a depuis 16 ans mis en œuvre une série d’actions ambitieuses, au service à la fois des journalistes, des médias et des citoyens.

Son programme est aujourd’hui structuré autour de 3 ambitions et actions :

  1. Analyser et renforcer l’impact de médias : Le Lab Reporters d’Espoirs.Le Lab structure la démarche du journalisme de solutions en réalisant :
  • études (dernière en date : « Comment les médias traitent du climat ? » présentée en juillet),
  • ateliers (sur le journalisme de solutions avec la sémiologue Mariette Darrigrand, le psychologue Serge Tisseron ou l’expert du digital Benoît Raphael ; ou sur le climat avec la scientifique du GIEC Valérie Masson-Delmotte, la sociologue Isabelle Veyrat-Masson)
  • outils numériques: après avoir innové sur l’Assistant Google en développant une application utilisée par 60 000 citoyens qui reçoivent chaque jour une dose d’initiatives constructives, Reporters d’Espoirs développe son « HUB », plateforme de valorisation de reportages et de sourcing d’initiatives pour les journalistes – il sera officiellement présentée en novembre 2020.
  1. Mettre à l’honneur les journalistes et innovateurs des médias : parce qu’ils sont indispensables à notre démocratie, parce qu’ils sont la voix des sans-voix, parce que la puissance de démultiplication du « quatrième pouvoir » influence et met en mouvement la société, parce que l’utilité sociétale est leur fondement, Reporters d’Espoirs, ONG de journalistes et d’information, est au service des journalistes et d’une information exigeante et de qualité qui éclaire et rend plus forts et résilients les citoyens.
    Le Prix Reporters d’Espoirs a ainsi valorisé depuis 16 ans, à travers 10 éditions, plus de 100 journalistes lauréats dont le travail a pu être mis en lumière, gagner en crédibilité au sein même des rédactions, et créé une émulation constructive.
  2. Diffuser la connaissance d’initiatives crédibles pour inspirer et engager les citoyens : c’est l’ambition de La France des solutions depuis 8 ans, qui a rassemblé physiquement plus de 3500 acteurs de solutions, journalistes et influenceurs ; et touché jusqu’à 25 millions de personnes en audience cumulée…Ambition renouvelée dans un format inédit avec les « 24h pour La France des solutions » qui se tiennent ce lundi 12 octobre au cœur de 50 médias de France toute la journée, et à 21H pour une émission inédite sur www.reportersdespoirs.org !

 


Programme de la journée et de l’émission :
www.reportersdespoirs.org / www.francedessolutions.fr


Pour aller plus loin :

  • A suivre demain : un communiqué sur le programme et les 50 médias engagés dans l’opération « 24h pour La France des solutions »
  • Un « Kit média » (dossier de presse, visuels) est à disposition ici

 

POUR CONTACTER REPORTERS D’ESPOIRS :

Etienne Hidier, Chargé de relations médias
07 83 75 64 38  –  eh@reportersdespoirs.org

Gilles Vanderpooten, Directeur général
01 42 65 20 94  –  gv@reportersdespoirs.org

www.reportersdespoirs.org

[1] Ipsos MORI Veracity Index, Trust in Professions.

[2] Etude Reuters Institute, réalisée sur un échantillon de 75 000 personnes interrogées dans 38 pays.

[3] D’après l’enquête Radio France – France Télévisions menée auprès de 127 000 personnes “Ma télé et ma radio demain, les résultats !”,

radiofrance.fr, 6 février 2019.

Lundi 12 octobre . Participez aux 24h pour La France des solutions

By | agenda, FDS2020 | No Comments

Reporters d’Espoirs vous donne rendez-vous lundi 12 octobre pour la 8e édition de sa grande opération annuelle « La France des solutions ».

Elle prend cette année une forme inédite :

  • 24h d’initiatives inspirantes au cœur de vos médias, avec plus de 40 médias partenaires
    Avec un programme d’émissions, chroniques, contenus, vidéos, reportages axés sur des initiatives concrètes en matière économique, sociale et écologique, et diffusés tout au long de la journée sur les écrans, ondes, dans les journaux papier et les éditions web.
  • un grand rendez-vous de 21h à 22h30 avec L’Émission La France des solutions, animée par 5 journalistes de talent de plusieurs médias : Sophie Jovillard (France Télévisions), Sylvia Amicone (TF1-LCI), Eric Valmir (Radiofrance), Christine Kerdellant (L’Usine Nouvelle) et Catherine Boullay (grand reporter indépendant).
    Avec :

    • des débats et discussions sur des sujets de fond et sur le rôle des médias
    • des acteurs de solutions de terrain en provenance de la France entière
    • un invité-fil rouge : le philosophe et sociologue Frédéric Lenoir, confondateur de la fondation SEVE – Savoir Être et Vivre Ensemble

> Découvrez le programme complet, progressivement dévoilé sur www.francedessolutions.fr

2-3-4 octobre : RDV aux Rencontres de Mouans Sartoux pour un monde nouveau

By | agenda | No Comments

Reporters d’Espoirs vous donne rendez-vous aux RENCONTRES DE MOUANS-SARTOUX POUR UN MONDE NOUVEAU
vendredi 2 – samedi 3 – dimanche 4 octobre 2020
Parc du Château de Mouans-Sartoux (près de Nice)

Reporters d’Espoirs sera présent et participera à l’événement. Gilles Vanderpooten, directeur de l’association, interviendra dans le débat « Nouveaux monde ? » (dimanche 4 octobre à 14h) aux côtés du sociologue Jean Viard, du botaniste Gilles Clément, de l’activiste féministe Elvire Duvelle-Charles et du chercheur Christophe Sempels. Il dédicacera le livre « Imaginer le monde de demain, le rôle positif des médias » paru aux éditions Actes Sud en juillet dernier.

Au programme :

DES DÉBATS sur l’écologie, l’éducation, les droits des femmes, l’économie et l’alimentation.

DES DEDICACES

TROIS SPECTACLES LECTURES
Concert littéraire avec l’orchestre régional de Cannes et l’ERACM
Lecture musicale de MAGYD CHERFI
Grande lecture d’ARIANE ASCARIDE

BILLETTERIE GRATUITE dans la limite des places disponibles pour les débats et spectacles.
Réservation en ligne sur www.lefestivaldulivre.fr
et à Mouans-Sartoux à Mouans Accueil Informations (Office du Tourisme)

> Programme complet sur www.lefestivaldulivre.fr

Jeudi 24 septembre . Rencontres du développement durable . En ligne

By | agenda | No Comments

Les Rencontres du Développement Durable
« Dessinons ensemble la voie d’une transition juste »

Le 24 septembre à 9h35 sur le web en cliquant ici, Gilles Vanderpooten, directeur de Reporters d’Espoirs, intervient aux Rencontres du développement durable organisées par l’Institut Open Diplomacy

Ces rencontres célèbrent le cinquième anniversaire des Objectifs du Développement Durable adoptés par les Nations unies. Elles sont organisées durant toute une semaine, en coopération avec la Burgundy School of Business de Dijon, l’ENA, ou encore Audencia Nantes qui clôturera l’événement le 29 septembre.

L’objectif : offrir un forum politique pour aider les citoyens à s’emparer de la transition écologique et solidaire, et à se faire une opinion sur ces sujets complexes voire anxiogènes.

Au programme de la semaine : des débats ouverts et gratuits, du 22 au 29 septembre, en direct le site www.les-rdd.fr

Plus particulièrement au programme du 24 septembre : des réflexions et débats sur le thème « Accéder au bien être » : « Dans la crise sanitaire et sociale que nous traversons, cette journée nous permettra de remettre l’humain au centre des débats : pour des villes plus vivables, pour une éducation au service de la transition, pour une santé protégée et renforcée. »

9h00 à 9h30 | Ouverture par :

  • Stéphan Bourcieu, Président du directoire, Burgundy School of Business 
  • Thomas Friang, Fondateur | Directeur général de l’Institut Open Diplomacy 
  • Yolaine de Courson, Députée de Côte-d’Or, Présidente du groupe d’étude de l’Assemblée nationale sur les enjeux de la ruralité
  • Frédérique Colas, Vice-présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté en charge de la transition écologique et de l’environnement

9h35 à 9h50 | Keynote « Parce qu’il faut bien garder le sourire »

par Gilles Vanderpooten, Directeur général de Reporters d’Espoir

Modération: Thomas Friang, Fondateur | Directeur général de l’Institut Open Diplomacy

10h00 à 11h30 | Table-ronde #1 « Accéder au bien-être, soucions-nous de l’habitat »

Les villes représentent 75 % des émissions de gaz à effet de serre. Et pour cause : elles rassemblent 80 % de la population ! Les métropoles forment donc le front de la guerre climatique et le foyer du bien être social. Alors comment mettre les maires à contribution pour accélérer la transition écologique et, en même temps, améliorer notre qualité de vie ? Le modèle de la « ville intelligente » est-il viable ? Et comment peut-il profiter aux urbains autant qu’aux populations rurales qui se posent tout autant de questions ? Rendez-vous le 24 septembre en direct sur ce site pour en débattre aux Rencontres du Développement Durable co-organisées avec Burgundy School of Business !

  • Alain Capmas, Président de la communauté Emmaüs de Bougival, Représentant du Medef au Grenelle de l’environnement en 2007
  • Michel Colombier, Directeur scientifique de l’IDDRI et Membre du Haut Conseil pour le Climat
  • Brigitte Métra, Architecte et Urbaniste, Membre de l’Académie d’architecture
  • Claire Pitollat, Députée, Présidente du groupe d’étude de l’Assemblée nationale sur la qualité de l’air
  • Marilena Vecco, Professeure à Burgundy School of Business
  • Modération : Victor Dhollande, Journaliste à Europe 1

11h45 à 12h15 | Masterclass « Pour permettre le bien-être, réaliser la justice »

par Ségolène Royal, Présidente de Désir d’Avenir pour la planète, Ancienne Ministre, introduite par Khadija Ben Romdhane, Déléguée au Y7 de Washington en 2020

12h20 à 12h50 | Masterclass « Pour favoriser le bien-être au travail dans l’industrie 4.0 »

par Thomas Bellion-Jourdan, Schneider Electric

14h00 à 15h30 | Table-ronde #2 « Accéder au bien-être, soucions-nous de l’éducation »

Il n’y a pas un débat sur l’écologie qui ne passe pas, à un moment, par la case « pour réussir, il faut changer les mentalités et ça passe par l’école ! ». Et pour cause : comme le disait Helvétius, « l’éducation peut tout, même faire danser les ours ». Ça tombe bien, il y a du boulot pour apprendre à chacune et chacun les principaux réflexes. De la réduction de notre empreinte carbone à la lutte contre les inégalités, apprendre à vivre avec le souci de durer est décisif. Alors comment l’éducation et la formation tout au long de la vie peuvent y contribuer ? Quelle place doit-on faire à l’école et l’université pour imaginer un futur souhaitable et pour construire un monde soutenable ? Participez à ces réflexions le 24 septembre en direct sur ce site lors des Rencontres du Développement Durable co-organisées avec Burgundy School of Business .

  • Jean-Christophe Carteron, Directeur RSE de KEDGE Business School et Président de Sulitest
  • Ilana Cicurel, Députée européenne
  • Stéphanie Foucard, Directrice de la mobilisation et de l’engagement de Citeo
  • Gabriela Martin, Secrétaire générale de La Fonda
  • Thomas Meister,​ Secrétaire du Comité d’Impact d’OpenClassrooms
  • Olivier Toutain, Professeur à Burgundy School of Business
  • Modération : Victor Dhollande, Journaliste à Europe 1

15h45 à 16h05 | Masterclass « Pour migrer vers une économie d’usage »

par Olivier Jaillon, Directeur général de Wakam

Modération : Thomas Friang | Directeur général de l’Institut Open Diplomacy

16h30 à 18h00 | Table-ronde 3 « Accéder au bien-être, soucions-nous de la santé »

La crise du coronavirus agit comme un révélateur de toutes nos failles. Des vices de conception de nos politiques de santé aux erreurs de jugement dans l’organisation de nos stocks stratégiques comme de nos systèmes hospitaliers. Cette crise nous renvoie aussi à la faillite de l’idée selon laquelle les sociétés modernes seraient hyper puissantes face aux crises sanitaires. Cette crise est donc l’occasion de nous interroger : pour vivre heureux, comment nous assurer que notre système de santé soit performant et résilient ? qu’il protège chacune et chacun sans distinction sociale ou territoriale ? qu’il est donc à la mesure du XXIe siècle ? Pour y réfléchir, soyez les bienvenus le 24 septembre, aux débats en direct des Rencontres du Développement Durable co-organisées avec Burgundy School of Business.

  • Natalia Dejean, Directrice de WECF France
  • Hélène Monier, Professeure à Burgundy School of Business
  • Pascale Mora, Directrice de la communication scientifique de L’Oréal
  • Jennifer de Temmerman, Députée, Présidente du groupe d’étude ODD
  • Modération : Victor Dhollande, Journaliste à Europe 1

18h15 à 18h55 | Masterclass « Pour poursuivre le progrès, malgré la COVID »

par Moussa Oumarou, Directeur général adjoint pour les opérations de terrain et les partenariats de l’Organisation internationale du Travail, Ancien Ministre du Travail du Niger

Modération : Thomas Friang | Directeur général de l’Institut Open Diplomacy

19h00 à 19h45 | Table-ronde de clôture

  • Un représentant de Burgundy School of Business
  • Pauline Jouan, Directrice adjointe des stages de l’ENA
  • Nathalie Koendoers, Première adjointe au Maire de Dijon
  • Modération  : Maxime Batandéo, Administrateur de l’Institut Open Diplomacy

[RDV] Samedi 18 juillet . Trouville-sur-Mer : Gilles Vanderpooten invité du Café-Philo

By | agenda | No Comments
Samedi 18 juillet, Gilles Vanderpooten vous donne rendez-vous à Trouville-sur-Mer en tant qu’invité du Café-Philo de la commune de la Côte fleurie.
Intervention et débat sur le sujet : « Les médias, agents de résignation ou éclaireurs d’avenirs ? ».
Il en profitera pour dédicacer son nouvel ouvrage « Imaginer le monde de demain. Le rôle positif des médias » qui vient de paraitre aux éditions Actes Sud.
Où ? Salle de la Plage, sous le Casino, face au restaurant Les Embruns.
Entrée libre et gratuite, dans la limite des places disponibles.