Category

Société

Le programme Europe 1 de l’opération été 2019

By | agenda, FRSOL, L'actu de Reporters d'Espoirs, L'actu des médias, Société | No Comments

Le 13 juillet 12h45-13h

 

  • Frédérique Bedos, fondatrice de l’ONG d’information le Projet Imagine
  • Tanja Wolf directrice générale de la SCOP Ardelaine qui revalorise la filière de la laine dans la vallée ardéchoise

 

Le 20 juillet 12h45-13h

 

  • Paul De Montclos, président de France Terre Textile et de Vosges Terre Textile Un label pour valoriser les savoir-faire et les métiers du textile local et vosgien
  • François Fromaget Co-Fondateur d’AgriLend, la première plateforme de prêt participatif dédiée à la filière agricole

 

 

Le 27 juillet 12h45-13h

 

  • Frederick Mathis, directeur de l’association 3PA (Penser-Parler-Partager-Agir) qui a créé la première École Européenne de la transition écologique
  • Guillaume Le Grand, cofondateur et président de TOWT spécialisée depuis 2011 dans le transport de marchandises à la voile.

 

Le 3 août 12h45-13h

 

  • Dominique Olivier, directeur de la Coopérative Fermes de Figeac et président de l’association Figeacteurs, un Pôle Territorial de Coopération Economique (PTCE) créé en 2015 par des entreprises locales pour développer l’attractivité du territoire du territoire de Figeac
  • Irène Sipos, cofondatrice des Bistrots Mémoire association qui promeut le vivre ensemble entre les personnes vivants avec des troubles de la mémoire et leurs aidants

 

 

Le 10 août 12h45-13h

 

  • Frère Benjamin Dewitte fondateur de Cap Cœur une chorale pour enfants de 5 à 15 ans basée à Argenteuil qui promeut le vivre ensemble        
  • Raphaëlle Menajovsky, présidente cofondatrice de Webasso, une association qui accompagne les associations, ONG et humanitaires dans leurs renforcement numérique

 

Le 17 août 12h45-13h

 

  • Céline Aimetti déléguée générale et cofondatrice de Clubhouse qui propose un accompagnement des personnes atteintes de troubles psychiques vers l’insertion sociale et professionnelle
  • Loubliana Petroff cofondatrice Pepins Productions association, dont l’objectif est d’accompagner de manière responsable le processus de végétalisation en ville

 

 

Le 24 août 12h45-13h

 

  • Guillaume Coutey, Maire de Malaunay et Ambassadeur de la COP21 locale (initiative lancée par la Métropole de Rouen)
  • Vincent Desmas, président fondateur de la start-up Atchoum solution de transport « clef en main » qui permet aux collectivités de répondre aux besoins de mobilité dans les territoires ruraux.

Consultation citoyenne : Comment les médias peuvent-ils améliorer la société ?

By | L'actu de Reporters d'Espoirs, Le Lab, Société | No Comments

Pourquoi cette consultation ?

 

L’impact des médias est considérable, et le traitement de l’actualité détermine notre vision du monde, nos façons de penser et d’agir.
On reproche souvent aux médias d’accorder trop de place aux mauvaises nouvelles. Pourtant, ils peuvent aussi être force de changements positifs, en nous donnant de bonnes idées, en nous faisant découvrir des initiatives constructives, en nous donnant envie de nous engager.

 

Du 8 juillet au 20 septembre, Reporters d’Espoirs et Make.org, lancent, en partenariat avec France Info, La Voix du Nord, L’Obs, L’Express et La Croix, une grande consultation autour de la question “Comment les médias peuvent-ils améliorer la société ?”.

 

Dans cette période de questionnement démocratique, les citoyens doivent pouvoir se reconnaître dans l’information qu’ils reçoivent. Leur donner la parole pour faire entendre leurs attentes, c’est d’abord prendre acte d’une certaine défiance envers les médias, parfois justifiée, souvent faite d’amalgames et de caricatures.Envisager la façon dont la presse écrite, la radio, la télévision et les sites d’information peuvent mieux nous aider dans notre vie quotidienne, nous inspirer et nous donner envie d’agir, contribuer à relever les défis écologiques, à recréer du lien social et de l’espoir, c’est aussi renforcer la confiance entre les citoyens et les médias. Et c’est dans cet esprit constructif que nous invitons l’ensemble des Françaises et des Français à participer à cette grande consultation.

 

> Participer à la consultation

 

 

Les 10 et 11 juillet 2019 : Reporters d’Espoirs vous donne rendez-vous au Pact For Impact

By | Actu réseaux internationaux, agenda, L'actu de Reporters d'Espoirs, Société | No Comments

Les 10 et 11 juillet prochains, se tiendra au musée du Quai Branly – Jacques Chirac, un sommet afin d’inscrire les thématiques de l’Économie Sociale et Solidaire à l’agenda politique international. Des parties-prenantes du monde entier, seront présentes pour identifier et élaborer des propositions nécessaires au développement de ces principes communs de solidarité et d’utilité sociale. Sources de croissance inclusive, l’ESS et l’économie inclusive participent également à l’émergence de solutions durables et innovantes aux défis économiques, sociaux et écologiques contemporains.

Le Pact for Impact lancé par le Haut-commissaire français à l’économie sociale et solidaire et à l’innovation sociale, posera les bases d’une Alliance mondiale en faveur du développement de l’ESS. En outre, ces économies s’inscrivent dans une logique de partenariats internationaux et de coordination entre les acteurs associatifs, publics et privés.

Durant ces deux journées, des tables rondes, des ateliers et des rencontres avec des acteurs internationaux permettront la mise en place de discussions réflexives et effectives sur les thématiques mises en exergues précédemment.

En tant qu’ONG, l’association Reporters d’Espoirs est partenaire média de ce sommet international, et sera représentée par son directeur Gilles Vanderpooten.

Où : Musée du Quai Branly – Jacques Chirac

Quand : Les 10 et 11 juillet 2019

Informations : https://pact-for-impact.org/

03/07/2019 : On vous donne rendez-vous pour la 1ère édition des Campus de l’Engagement

By | agenda, L'actu de Reporters d'Espoirs, Société | No Comments

L’Institut de l’Engagement promeut depuis maintenant 6 ans l’engagement auprès des jeunes, en les soutenant pendant leurs scolarités, en les accompagnant dans leurs recherches d’emplois ou encore en appuyant leurs créations d’activités (entreprise, association,…).  Avec plus de 3 600 jeunes devenus lauréats, et plus de 300 partenaires, cette année l’Institut innove encore en lançant la première édition des Campus de l’Engagement du 1er au 3 juillet. L’objectif de ce rendez-vous, sera la mise en place d’un dialogue horizontal entre 300 lauréats de l’Institut de l’Engagement et 150 participants des entreprises partenaires, afin « que les jeunes apprennent aux entreprises et que les entreprises surprennent les jeune ».

 

Des intervenants issus d’horizons divers seront présents : Jean Tirole (Prix Nobel d’économie),  Gabriel Attal (Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Education Nationale), Jean Lemierre (Président de BNP Paribas), Boris Cyrulnik  (Neurologue, psychiatre, éthologue et psychanalyste), Mounia Meddour (Réalisatrice), Louise Michaud (Fondatrice du mouvement Les Fourmis), Hélène Michel (Professeure de management de l’innovation et game designer à Grenoble Ecole de Management), Emmanuel Faber (Directeur opérationnelle du groupe Danone), Martin Hirsch (président de l’Institut de l’Engagement), Didier Barbé (Vice-président, marketing, communication et relations extérieures, d’IBM France), Dominique Steiler (Docteur en management de l’Université de Newcastle et professeur senior à Grenoble École de Management), Stéphane Siebert  (Directeur de la recherche technologique du CEA), Frédéric Thiriez (Avocat au Conseil d’état et à la Cour de cassation), Bernard le Masson (Président de la Fondation Accenture France), Audrey Kist Gaspard (Fondatrice d’ AMASAI cabinet de conseil sur l’intelligence artificielle, le Machine Learning, le Big Data et leurs applications business), Loïk Roche (Directeur de Grenoble École de Management), Marc Grassin (Maître de conférence à la faculté de Philosophie de l’Institut Catholique de Paris), Pierre Mathiot (Directeur de Sciences Po Lille), Olivier Saby (Juge administratif au tribunal de Montreuil).

 

Lors de cet événement, l’ONG Reporters d’Espoirs donnera une conférence-débat le 3 juillet, de 14h00 à 15h00, sur la thématique « Journalisme, médias et engagement ». Seront présents pour l’occasion, Isabelle Giordano journaliste et présidente de Cinéma pour tous ainsi que Gilles Vanderpooten, Directeur de Reporters d’Espoirs.

 

: L’institut de l’Engagement, 931 Route de la Sure, 38 800 Autrans

Quand : Du 1er au 3 juillet 2019

Les « bonnes nouvelles » de Reporters d’Espoirs sont désormais disponibles sur l’Assistant Google

By | agenda, L'actu de Reporters d'Espoirs, Le Lab, Société | No Comments

Reporters d’Espoirs s’associe à l’Assistant Google pour mettre à disposition dès aujourd’hui l’application « Donne-moi une bonne nouvelle »

Vous avez envie d’être inspiré, de connaitre les initiatives qui apportent des réponses à des problèmes écologiques, sociaux, économiques, créent du lien social, de l’emploi et du sens ? Dites simplement à votre Assistant Google “Ok Google, donne-moi une bonne nouvelle” et il partage aussitôt avec vous une initiative porteuse de solutions !

Cette nouvelle application est disponible depuis le 11 juin 2019, à l’initiative de Reporters d’Espoirs, l’ONG pionnière du journalisme de solutions, qui fête cette année son 15e anniversaire. Experte des contenus, elle mise également sur l’innovation numérique au service de la diffusion d’une information qui donne envie d’agir.

Pour cette application, Reporters d’Espoirs a mobilisé Sophie Jovillard, Hugo Travers et Frédérique Bedos, journalistes et influenceurs des médias, qui lui prêtent leur voix. En 30 secondes top chrono, ils vous résument chaque jour une initiative, l’enjeu auquel elle répond, et son impact. Ces initiatives sont issues d’articles de médias d’information – parmi lesquels Le Monde, Le Figaro, France Inter, franceinfo, Reporterre, Socialter, L’InfoDurable, PositivR, La Vie, RTL, La Croix, L’Obs, Challenges, The Conversation, L’Express, TF1 ou encore LCI – résumés par l’équipe de Reporters d’Espoirs qui déniche les meilleurs contenus et les résume.

Les utilisateurs de l’application sont systématiquement invités à se diriger vers le site du média-source pour découvrir l’article intégral.

L’application « Donne-moi une bonne nouvelle » est accessible à tous les utilisateurs de l’Assistant Google dès aujourd’hui.

 

Comment ça marche ?

Votre smartphone est sous Android : soit l’Assistant Google est déjà activé, soit vous devez l’activer

Votre smartphone est sous iOs/Iphone : téléchargez l’Assistant Google ici

Une fois que votre Assistant Google est installé et activé, demandez-lui simplement « OK Google donne moi une bonne nouvelle » et hop, ça doit fonctionner !

 

#FDS Découvrez les lauréats des TROPHÉES DE LA PAIX ÉCONOMIQUE !

By | agenda, FDS en régions, FRSOL, Non classé, Société | No Comments

Portés par la Chaire de Grenoble Ecole de Management, les Trophées de la Paix économique tentent de renouveler la relation entreprise-société, en essaimant les initiatives innovantes et en récompensant leurs auteurs. Lors de la soirée de remise des Prix, trois dimensions de la paix économique ont été distinguées : le développement de la personne ; le développement des relations et des styles de management, et le développement et l’épanouissement des parties prenantes.

 

1er Prix – Développement de la personne / Organisation de 1 à 249 salariés

// VILLE DE KINGERSHEIM un laboratoire de la bienveillance 

Kingersheim est une commune de 13 000 habitants de la banlieue de Mulhouse, dans le département du Haut-Rhin en région Grand-Est (Alsace). Son maire, Jo Spiegel, s’est interrogé sur la meilleure façon d’associer les citoyens aux décisions et aux projets communs, porteurs de sens.

 

1er Prix – Développement des relations et des styles de management / Organisation de plus de 5000 salariés

// ENGIE imagine 2030, via l’intelligence collective

Groupe mondial référent dans l’énergie bas carbone, Engie table sur le leadership mondial de la transition zéro carbone, en particulier pour les entreprises et les collectivités territoriales.

 

1er Prix ex-aequo – Développement des relations et des styles de management  / Organisation de 250 à 5000 salariés

// VEOLIA Centre-Est ose un modèle « GLocal »

Présent sur les 5 continents, Veolia conçoit et déploie des solutions durables pour la gestion optimisée de l’eau, des déchets et de l’énergie. Veolia Eau France, la branche dédiée à la gestion de l’eau, est organisée en neuf régions, dont la région Centre-Est qui porte le projet d’une entreprise « GLocale »

 

1er Prix – Développement des parties prenantes / Organisation de 250 à 5000 salariés

// VALS DU DAUPHINÉ impulse le dispositif Liberté

Une communauté de communes – Les Vals du Dauphiné -, l’État -, la sous préfecture de La Tour-du-Pin -, une représentation patronale locale, le GICOB – Groupement Interprofessionnel de coordination, réunissant plus de 300 entreprises de Nord-Isère, et des entreprises locales, se sont fédérés pour porter une dynamique de pacification sur l’ensemble du territoire.

 

Prix spécial du Jury  / Organisation de 1 à 249 salariés

// L’Institut de l’Engagement. Un tremplin vers la formation et l’emploi

Crée en 2012, l’Institut de l’Engagement permet aux jeunes, qui ont révélé leur potentiel dans une période d’engagement citoyen, de se construire un avenir. Sa vocation est de promouvoir l’engagement de ses « lauréats » auprès d’écoles, d’employeurs et d’incubateurs. L’initiative permet ainsi de s’affranchir des barrières académiques, culturelles, sociales et financières. Avec un budget de 3,2 M€ l’association est exclusivement financée par des dons et subventions, dont 85% proviennent du secteur privé.

 

> Plus d’informations

 

Crédit photo : Bruno Moyen

 

03/06/2019 L’exposition : KANTHA LES ETONNANTES BRODERIES DU BENGALE jusqu’au 11 juin à l’Orangerie

By | Société | No Comments

« Kantha Art textile du Bengale » présentée du 29 mai au 11 juin 2019 à l’Orangerie du Sénat, met à l’honneur le Kantha un travail d’exception procurant une autonomie financière et une amélioration du statut de ces femmes adeptes de ce savoir-faire.

 

Le Kantha, cet art textile et expression multiséculaire des communautés rurales du Bengale, est entré dans le 21ème siècle. Après un lent déclin ces exceptionnelles broderies main redéploient aujourd’hui, des thèmes traditionnels et contemporains grâce au soutien de SHE France qui relaie bénévolement l’ONG indienne SHE Foundation.

Cette renaissance amorcée il y a 30 ans par Shamlu Dudeja, une mathématicienne de Calcutta, procure du travail et un salaire équitable à plus de 1000 brodeuses paysannes. Le kantha fait ainsi vivre près de 10.000 personnes et joue un rôle sociétal majeur en ce qu’il change le statut des femmes et tisse un lien entre les différentes communautés. Le Kantha ou la beauté pure comme valeur d’affirmation de soi.

 

Entrée libre tous les jours de 11h à 20h
À l’Orangerie du Sénat • Jardin du Luxembourg
Accès porte Férou • 19 bis rue de Vaugirard • 75006 Paris

Photographie ©Anna Fjord

#Nous avons rencontré des gens formidables – épisode 1, Paris-Mulhouse

By | FDS en régions, FRSOL, Société | No Comments

Mères et maires associés pour la fraternité

Notre pays regorge de femmes et d’hommes de bonne volonté, héros humbles qui œuvrent à trouver des remèdes aux maux de notre société. Deux occasions nous ont été données cette semaine de le constater une fois de plus, à Paris au contact de mères dévouées, comme en Alsace à la rencontre de maires de petites villes très actifs.

*

Quand les mères s’en mêlent…Ça marche ! 

A l’occasion du 25e anniversaire de sa présence en France, l’ONG Make Mothers Matter nous conviait mardi dernier à Paris à rencontrer 25 femmes engagées.
Ici à Argenteuil, là à Sevran ou à Versailles, elles ont beau être culturellement, économiquement, socialement, très différentes, nous rencontrons des mères –mères de banlieues, mères de milieux favorisés- qui se reconnaissent une même vocation d’œuvrer à la paix, au progrès social et économique. Marie-Louise Lescanne, costume traditionnel et volonté de fer, nous expose comment à travers le soutien scolaire aux enfants et l’apprentissage de la langue française à leurs parents, elle crée du lien sur la dalle d’Argenteuil (habituellement médiatisée lors de visites mouvementées de candidats en campagne présidentielle).
Invitée d’honneur, Latifa Ibn Ziaten raconte comment l’assassinat de son fils militaire par un terroriste, l’a amenée à redoubler d’engagement pour lutter contre la radicalisation et redonner des perspectives à une jeunesse délaissée.
Bien d’autres témoignages fusent, de femmes redoublant d’effort et d’inventivité pour mieux articuler vie privée et vie professionnelle (Happy Men Share More), soutenir l’autorité parentale (Conjugue), pacifier la relation parents-profs (Parents Professeurs Ensemble), prévenir l’obésité infantile (Vivons en forme) ou encore favoriser l’entraide des parents d’enfants handicapés (Cœur de maman).
 *

Sur les routes de France…
A la rencontre de deux maires
qui font bouger l’Alsace

Vendredi, cheminant sur les routes du massif des Vosges, nous approchons la banlieue de Mulhouse pour rencontrer Jo Spiegel, maire de Kingersheim.
Sur cette commune de 13 000 habitants, Jo Spiegel, prof de sport à la retraite donne corps à la « démocratie-construction ». Ici, le « grand débat » est permanent depuis plus de vingt ans ! Les conseils participatifs comptent 40% de citoyens tirés au sort, qui sont co-acteurs des décisions – qu’il s’agisse des rythmes scolaires, du plan local d’urbanisme ou de la création d’un écoquartier. La démocratie est sans doute plus vive ici qu’ailleurs « où l’on se contente de mettre un bulletin dans une urne tous les cinq ans ». Le maire -qui est systématiquement réélu dès le premier tour depuis 1989- ne crie pas victoire pour autant : l’implication des citoyens demeure faible. C’est pourtant la condition nécessaire, nous dit-il, pour résorber la cassure entre « les gens là-haut tout seul » et « les citoyens y’a qu’à faut qu’on » qui alimente le populisme. S’il ne se représente pas aux municipales de 2020, Jo Spiegel compte bien continuer en revanche à se faire porte-voix du renouveau démocratique en France.
*
En échangeant avec Jo Spiegel, nous nous souvenons qu’à quelques encablures de là se trouve le village d’Ungersheim, exemplaire par la politique de transition écologique menée par Jean-Claude Mensch.
Nous n’avons pas rendez-vous, pourtant Jean-Claude Mensch nous retiendra près de trois heures, partageant avec enthousiasme les moult actions qui font sens et impact à l’échelle de la commune de 2400 habitants. Consommation liée à l’éclairage public réduite de 40 % ; abandon en cours des pesticides et engrais chimiques ; ramassage scolaire à cheval ; monnaie locale ; exploitation maraichère confiée à des personnes en insertion qui fournissent en circuit-court la cantine de l’école… D’ici deux ans, le photovoltaïque aura offert au village son autonomie en électricité.
Si les obstacles ne manquent pas, la passion demeure et vaut à la commune de nombreuses marques d’intérêt.
Un élan particulièrement constructif habiterait-il les maires du Haut-Rhin ? Nous repartons -après avoir trinqué avec le maire à la Fraternité- avec la confiance de ceux qui ont la chance de rencontrer des élus qui font honneur à notre pays.
Ils se réuniront le 26 avril à Kingersheim pour faire le point sur leurs actions et examiner comment aller plus loin dans la transition écologique et démocratique.
G.V.

 

 

#FRSOL à Grenoble : les Trophées de la Paix économique

By | agenda, FDS en régions, L'actu de Reporters d'Espoirs, Partenaires institutionnels, Société | No Comments

En 2019, La France des Solutions s’associe à des événements en région pour encourager l’essaimage d’initiatives constructives, et pour démultiplier son impact auprès du plus grand nombre.

La France des solutions est heureuse de s’allier aux Trophées de la Paix économique que lance la ‘Chaire Paix Économique, Mindfulness et Bien-être au Travail’ associée à Grenoble Ecole de Management et dirigée par le Pr. Dominique Steiler.
Ces Trophées récompensent des initiatives favorisant le développement des personnes, des pratiques managériales innovantes ou des modes de collaborations vertueux en interne et/ou avec ses clients et fournisseurs. Avec pour objectif d’éclairer les initiatives pionnières qui renouvellent la relation entreprise-société.

Les Trophées de la paix économique portent une dynamique innovante : ce ne sont plus des projets terminés qui sont valorisés, mais bien ceux en devenir, qui seront à mettre en œuvre dans les deux années suivantes. Ainsi, ce n’est plus la finalité et le but qui sont récompensés, mais bien le cheminement, les efforts, l’enthousiasme et la dynamique collective.

10 prix seront remis, évalués selon 3 dimensions :

  • développement de la personne ;
  • développement des relations et des styles de management ;
  • développement des organisations et épanouissement des parties prenantes

Parmi les membres du jury figurent le penseur Edgar Morin, la présidente de France Télévisions Delphine Ernotte, le maire de Grenoble Eric Piolle, le penseur Patrick Viveret, ou encore le directeur de La France des solutions Gilles Vanderpooten.

Reporters d’Espoirs vous donne rendez-vous le 14 mai 2019 à Grenoble au MC2 dès 19h, pour la remise de ces premiers trophées innovants.

Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 15 avril 2019.
Téléchargez le dossier de candidature

12/03/2019. Rencontre Psychodon : quelles perspectives pour la recherche sur les maladies mentales ?

By | Partenaires associations, Société | No Comments

Le 19 mars prochain, se tiendra la 3ème édition de l’édito de Psychodon au siège d’Orange. Cet événement sera l’occasion de sensibiliser au sujet des stigmates concomitants aux maladies mentales.

 

En effet, l’association étend son champ d’action à différents terrains. Avant tout, elle met en relation un grand nombre d’acteurs issus du mécénat, des mondes professionnels et associatifs afin de faire avancer la situation des personnes vivant avec un handicap psychique. Psychodon c’est aussi, alléger le fardeau des malades, en assurant un accompagnement spécifique afin que les personnes atteintes d’affections mentales soient suivies et guidées selon leurs besoins propres. Enfin, c’est également de la prévention notamment au sein d’entreprises.

 

Parmi les intervenants à l’événement du 19 mars :

 

  • Marion Leboyer responsable du Pôle de Psychiatrie et d’Addictologie des Hôpitaux Universitaires Henri Mondor, directeur du laboratoire INSERM “Psychiatrie Translationnelle et directeur de la fondation Fondamental
  • Pascale Ferrari représentante du LER, Laboratoires d’enseignement et de recherche
  • Marie-Odile Krebs, MD, PhDChef du service Hospitalo Universitaire – S14 Président de l’institut de Psychiatrie et Administratrice de la Fondation Pierre Deniker.

 

Quand ? 19/03/2019 – 18:00 à 21:00

Où ? Siège d’Orange 78 rue Olivier de Serres 75015 Paris

> S’inscrire à l’événement