Le "Libé des solutions" avec Libération : 5e édition !

libéé

Pour la 5e année consécutive, les rédactions de Libération et Reporters d’Espoirs s’associent pour vous proposer le « Libé des solutions »,
Un numéro spécial entièrement dédié aux initiatives « porteuses de solutions ».
En kiosque vendredi 23 décembre et durant tout le week-end de Noel.

Le libé des Solutions, 23 décembre 2011

 

Pour consulter l’intégralité du Libé des solutions, cliquez ici.

L’Edito

par Nicolas Demorand et Gilles Vanderpooten

 

Chacun connaît les malheurs du monde et s’inquiète, à juste titre, de la situation de l’économie et de l’emploi. De l’évaporation d’une part de plus en plus grande du pouvoir politique, devenu un léger nuage qui ne parvient même plus à troubler le ciel des marchés financiers. De l’Europe qui tangue, vacille et craque bruyamment. De l’étrangeté de la nature, meurtrie ici et là, meurtrière ailleurs. La tentation est grande de céder au pessimisme, voire au catastrophisme. Ce serait une défaite majeure. La résignation n’est pas de mise. Car le monde de demain n’est pas nécessairement l’amplification du moment présent. Contre le déterminisme historique, l’heure peut aussi être à la pensée et à l’imagination. A l’engagement et à l’action. Le Libé spécial que vous avez en main le démontre : nous vivons un moment fécond et passionnant où, sur fond de crise, sous la pression tenace et grâce à la créativité de la société civile, naissent bien des perspectives nouvelles et des formes d’actions inédites. C’est à ces «porteurs de solutions» que Libération et Reporters d’espoirs donnent la parole. Ici et là-bas, au cœur ou en marge du «système», de l’habitat partagé à l’entreprise coopérative, du crowd-funding au bio-mimétisme .

Point d’angélisme mais des réalisations concrètes qui sont autant de raisons d’espérer. Que cette édition du «Libé des solutions» vous donne envie d’agir à votre tour.

 

Pour la quatrième année consécutive, le quotidien Libération s’associe à Reporters d’Espoirs autour de l’information porteuse de solutions.

Le Libé des Solutions, 24 décembre 2010

Résultats de la quatrième édition du « Libé des Solutions » sortie en kiosque le 24 décembre 2010 :
55 000 exemplaires vendus en kiosque (au lieu de 48 000 en moyenne mensuelle sur décembre)
(Chiffres officiels fournis par les Nouvelles messageries de la presse parisienne (NMPP) et les services de Libération.)

Découvrez le « Libé des Solutions » 2010 au format PDF

L’édito de Laurent Joffrin et Jean-Marc BORDES, directeur de Libération et directeur de Reporters d’Espoirs :

« Difficile de lutter contre le cynisme, la dérision et le désenchantement, qui sont la marque de l’époque… Toujours cette phobie des bons sentiments, qui font certes une mauvaise littérature, mais peut-être une bonne politique. Malgré tout, comme chaque année désormais, Libération s’essaie très consciemment à chanter non pas l’avenir radieux, mais les jours meilleurs, même si les catastrophes, comme toujours, volent en escadrille. Une seule idée salvatrice, au fond : l’homme est son propre malheur, mais aussi sa propre solution. Au fil des pages de ce numéro spécial conçu par Reporters d’espoirs et la rédaction de Libération, des personnages défilent qui ont choisi, chacun à leur manière, de contribuer au mieux être collectif. Militants, chefs d’entreprises, patrons d’associations, citoyens, responsables d’établissements publics, ils ont tous pris en main les problèmes d’aujourd’hui, fût-ce à un échelon modeste ou local, pour l’instant. Ils ne changent pas le monde mais ils changent leur village, leur quartier ou leur entreprise. Ils ont valeur d’exemple. Kennedy disait : «Ne demande pas ce que ton pays peut faire pour toi, demande ce que tu peux faire pour ton pays.» Philosophie naïve, sans laquelle Coluche n’aurait jamais créé les Restos du cœur, ni Mohammed Yunus lancé le microcrédit au Bangladesh.
Aujourd’hui les Restos du cœur servent 100 millions de repas par an. Le microcrédit fait le tour de la Terre et aide des millions de pauvres à créer leur emploi, y compris en France ou aux Etats-Unis. Certaines des initiatives que nous recensons auront peut-être la même fortune. Pour en parler, n’attendons pas qu’elles soient reconnues. »

Le Libé des Solutions, 24 décembre 2009

Si l’année 2009 a vu se propager les effets dévastateurs de la crise, des voix se sont élevées pour imaginer des réponses adaptées. Cette 3ème édition du Libé des Solutions présente la « face cachée de l’actualité », celle porteuse d’avenir.

Découvrez le « Libé des Solutions » 2009 au format PDF

Le mot de Fabrice Rousselot, directeur adjoint de la rédaction :

« Que reste-t-il de l’année 2009 ? D’un point de vue journalistique, on pense instantanément à l’entrée de Barack Obama à la Maison Blanche en janvier, à la mort de Bashung en mars, à la polémique sur Jean Sarkozy en octobre et à la fameuse main de Thierry Henry en novembre.Mais l’année aura pourtant été marquée par un autre événement : la persistance de la crise qui a monopolisé l’attention de tous les experts de la planète économique et financière pendant 12 mois.
L’une des idées les plus communément répandues est que l’actualité se bâtit sur les drames, des polémiques. Mais l’information négative n’est pas une fatalité. Pour 2010 au moins, on semble s’orienter vers un début de reprise et de meilleures perspectives économiques. Raison de plus pour commencer à se faire du bien en cette fin 2009. »

Le Libé des Solutions, 24 décembre 2008

Pour cette 2e édition, la rédaction de Libération a souhaité davantage s’approprier cette approche. Les contacts ont été étroits, service par service, pour choisir les sujets, leurs angles et traitements. En pleine crise économique, la Une est consacrée à la finance éthique.

La rubrique « Contre-Journal » fait la synthèse d’un débat collaboratif organisé avec les sites MSN et Libération.fr: « Les initiatives de la société civile sont-elles une réponse à la crise de confiance ? »

Et ce numéro publie également en exclusivité un texte du philosophe et chercheur Michel Puech : « Une espèce menacée : les élites ».

Cette édition a enregistré une augmentation de 20% des ventes kiosques. C’est la meilleure vente du mois de décembre. (Chiffres officiels fournis par les NMPP et les services de Libération.)

Le mot de Didier Pourquery, directeur adjoint à la rédaction de Libération :

« En 2007, Libération osait faire sa Une avec un titre qui marquait une rupture de ton majeure. Il y était question de « solutions ».Cette année, notre envie de présenter des solutions originales nous paraît d’autant plus urgente.
Nous sentons bien que le politique ne détient pas toutes les clefs. Les citoyens, les associations, les réseaux sont porteurs d’idées neuves, d’approches astucieuses… généreuses aussi.
Le rôle des médias est essentiel dans cette perspective. Il nous faut faire connaître largement toutes ces initiatives, les analyser pour que chacun puisse en tirer le maximum et en faire le suivi pour montrer « ce qui marche ». Les Reporters d’Espoirs sont des passeurs essentiels dans ce processus. Cette agence unique n’a pas fini de nous étonner ! »

Le Libé des Solutions, 24 décembre 2007

Initiative éditoriale unique : les articles du « Libé des solutions » sont traités en « informations porteuses de solutions », selon l’approche journalistique développée par Reporters d’Espoirs, qui s’emploie à mettre en relation une problématique avec une voie de résolution adaptée et expérimentée !
Pour ce numéro spécial, la rédaction de Reporters d’Espoirs a identifié sur tous les continents des dizaines d’expériences, développées – dans la plupart des cas – par des acteurs anonymes (entreprises, particuliers, associations, fondations, collectivités…) et qui répondent à une problématique d’intérêt général.
Autant d’actions qui surprennent par leur caractère novateur, leur bon sens et la qualité de leurs résultats.

Résultats de la 1ère édition du « Libé des Solutions », sortie en kiosque le 29 décembre 2007 :

145 000 exemplaires vendus en France (79 644 ventes en kiosque + abonnements)
Par rapport à la moyenne de décembre 2007 + 22%
Par rapport à la moyenne des samedis / décembre 2007 + 11%
Par rapport à l’édition du 28 décembre 2006 (période de grosse actualité avec les primaires au PS) + 4,6%
Par rapport à l’ édition du 31 décembre 2005 (période de grosse actualité liée au tsunami en Asie) + 8%

(Chiffres officiels fournis par les Nouvelles messageries de la presse parisienne (NMPP) et les services de Libération.)

Postez un commentaire