Le Parisien, La Croix, Libération : bonnes nouvelles, solutions et héros à l'heure du Réveillon

31 décembre : c’est l’heure des bilans et des rétrospectives pour l’année 2015. Zoom sur quelques médias qui ont choisi de mettre en Une des raisons de se réjouir, ou mieux encore, des initiatives porteuses de solutions concrètes.

leparisien-cover-31122015Le Parisien titre « N’oublions pas les bonnes nouvelles », et met en avant 15 initiatives et histoires, « certaines hypermédiatisées, d’autres injustement passées inaperçues »

«Les bonnes nouvelles sont toujours retardées et les mauvaises ont des ailes. » Cette formule de Voltaire s’applique parfaitement à 2015. L’ultra-violence terroriste, la montée de l’intolérance et la persistance du chômage ont plané sur l’année qui s’achève. Mais au moment du bilan, il est important de regarder au-delà de ces nuages menaçants. On y découvre d’autres histoires, belles, authentiques, toutes porteuses d’espoir. Et puisque l’heure des bonnes résolutions approche, en 2016, promis, nous accorderons à ces informations la place qu’elles méritent. Sans retard.

Edito de Frédéric Vézard, directeur adjoint de la rédaction du Parisien
Le Parisien, 31 décembre 2015

Sur le site du Parisien
> Retrospective : les beaux moments de 2015
>
Rétro 2015 : de vraies raisons de se réjouir malgré tout

lacroix-cover-31122015La Croix met à l’honneur des héros « ordinaires » qui « font le bien sans faire de bruit »

Parmi eux : « Aman Bejaoui : Sauver des vies au Bataclan », « Sidonie Flahaut : Améliorer le quotidien de la « jungle » de Calais« , ou encore « Arash Derambarsh : En finir avec le gaspillage alimentaire »

Fidèle à sa ligne éditoriale, « […] La Croix a voulu aujourd’hui rendre hommage à tous ceux qui, jour après jour, font le bien sans faire de bruit. Ils sont présents partout. Auprès des blessés, des malades, des réfugiés, des esseulés, des égarés. Ce qu’ils font est souvent peu de chose mais, selon l’expression désormais consacrée, « ils font leur part ». Et c’est grâce à la somme de tous ces petits gestes que le tissu social ne craque pas, que l’humanité reste debout. Telle est la force faible de la bonté. Elle sera toujours présente dans l’année qui vient. C’est pourquoi nous pouvons y entrer l’esprit lucide mais le cœur en paix. […] »

 

Sur le site de La Croix
> L’édito de Guillaume Goubert, directeur de la rédaction
> Les bonnes nouvelles de 2015

liberation-cover-27-12-15Et toujours… : Libération récidive avec la 9e édition du « Libé des Solutions », un numéro spécial créé en 2007 avec Reporters d’Espoirs

Paru lundi 27 décembre, le 9e Libé des solutions fait la part belle à l’économie collaborative et l’économie du partage, mais aussi à des enseignants qui innovent dans leur pédagogie, à des chercheurs qui anticipent les conséquences du réchauffement de la planète, ou encore à des architectes qui œuvrent au « logement sur-mesure ».

Postez un commentaire