Depuis le 1er mai 2009, Reporters d’Espoirs anime la rubrique mensuelle « c’est ma planète » dans Version Femina.

Cette rubrique vous permet de découvrir des initiatives de proximité sur le modèle « Pourquoi pas vous ? ».

Le mot de Frédérique Préel, rédactrice en chef adjointe :

« Recherche volontaire pour changer le monde ». Tout est parti de ce livre coécrit par Laurent de Cherisey et les journalistes de Reporters d’Espoirs. Le titre m’avait interpellé. En chaque journaliste, n’y a t-il pas un idéaliste qui se cache ?
J’ai dévoré ce pavé en une nuit et au petit matin, je me suis dit qu’il fallait ABSOLUMENT faire quelque chose avec Reporters d’Espoirs. Nous devions avec eux braquer les projecteurs sur ces héros ordinaires qui sont prêts à soulever des montagnes pour que notre société aille mieux. Donner l’envie à nos lecteurs de se bouger, de reprendre à leur compte des solutions concrètes, d’en trouver d’autres et de les partager avec nous.
A Version Femina, nous pratiquions déjà l’information constructive à notre façon, notamment à travers notre prix « les Femmes Version Femina ». Il était donc logique qu’avec Reporters d’Espoirs, nous finissions par nous rencontrer…
Quelques mois plus tard, dans le premier numéro de l’année 2009, notre premier bébé commun était né : un article intitulé « 10 initiatives qui font bouger la France ». Les réactions furent positives tant du côté des lecteurs que de l’équipe.
Pas question d’en rester là…
Il fallait transformer cet essai. Une rubrique mensuelle ?
Chiche! Fort de notre ancrage régional, nous voulions parler d’environnement, de solidarité, de développement durable de manière extrêmement concrète. Pari réussi grâce à Reporters d’Espoirs. « C’est ma planète » propose chaque mois une initiative originale en France ou à l’étranger, « la bonne idée » que nos lecteurs peuvent reprendre à leur compte grâce à « Pourquoi pas vous ? », un mode d’emploi très pratique.
Nous avons ainsi mis à l’honneur les composteurs en immeuble, les cuisinières collectives au Québec, le WWOOF, ce réseau international permettant à des producteurs bios d’accueillir des voyageurs…
Nos lecteurs sont ravis. Nous aussi. L’information porteuse de solutions a encore de beaux jours devant elle à Version Femina. »