Consultation citoyenne : Comment les médias peuvent-ils améliorer la société ?

Pourquoi cette consultation ?

 

L’impact des médias est considérable, et le traitement de l’actualité détermine notre vision du monde, nos façons de penser et d’agir.
On reproche souvent aux médias d’accorder trop de place aux mauvaises nouvelles. Pourtant, ils peuvent aussi être force de changements positifs, en nous donnant de bonnes idées, en nous faisant découvrir des initiatives constructives, en nous donnant envie de nous engager.

 

Du 8 juillet au 20 septembre, Reporters d’Espoirs et Make.org, lancent, en partenariat avec France Info, La Voix du Nord, L’Obs, L’Express et La Croix, une grande consultation autour de la question “Comment les médias peuvent-ils améliorer la société ?”.

 

Dans cette période de questionnement démocratique, les citoyens doivent pouvoir se reconnaître dans l’information qu’ils reçoivent. Leur donner la parole pour faire entendre leurs attentes, c’est d’abord prendre acte d’une certaine défiance envers les médias, parfois justifiée, souvent faite d’amalgames et de caricatures.Envisager la façon dont la presse écrite, la radio, la télévision et les sites d’information peuvent mieux nous aider dans notre vie quotidienne, nous inspirer et nous donner envie d’agir, contribuer à relever les défis écologiques, à recréer du lien social et de l’espoir, c’est aussi renforcer la confiance entre les citoyens et les médias. Et c’est dans cet esprit constructif que nous invitons l’ensemble des Françaises et des Français à participer à cette grande consultation.

 

> Participer à la consultation

 

 

2 Comments

  • Galien éliane dit :

    Il m’est impossible de cliquer sur les propositions !
    Donc de répondre à vos questionnaires .
    La liberté d’expression est très conditionnée .

    • webmaster dit :

      Bonjour.
      C’est normal : la consultation était ouverte jusqu’au 20 septembre ! Et les résultats ont été dévoilés en octobre comme vous pouvez le voir ici : https://about.make.org/medias-citoyens
      Rassurez-vous, la liberté d’expression était entière le temps de la consultation, comme indiqué du 8 juillet au 20 septembre.
      Bien à vous,
      Le webmaster

Postez un commentaire