Le Lab

Reporters d’Espoirs présente le Lab : un projet de recherche et d’études multidisciplinaires sur l’impact des médias.

Interventions sur le journalisme constructif dans les écoles & universités

Dans quelle mesure l’information est impactante ? Si l’on ne peut affirmer aujourd’hui, que les médias sont directement des faiseurs d’actions au près des citoyens, nous pouvons toutefois estimer, qu’ils sont bien des faiseurs de débat dans la société.

Ce lab agit sur deux points: l’analyse du traitement de l’information, et les effets engendrés. Le premier point nous permet de re-contextualiser les sujets abordés par les journalistes, et d’interroger leur agenda-setting. A un second niveau, nous recherchons à comprendre si l’information peut entraîner « un passage à l’acte »? Question qui reste à éluder, et dont le comité de chercheurs de Reporters d’Espoirs veut s’emparer.

Ainsi, quelle influence l’exposition à des événements négatifs ou positifs a-t-elle sur notre psychisme ?

De quelle manière les médias, dans leurs contenus et programmes, reflètent la dynamique des initiatives de terrain orientées vers la résolution d’enjeux économiques, sociaux et environnementaux ?

Dans quelle mesure les médias traditionnels peuvent-il trouver une source de revitalisation dans le journalisme de solution ?

Autant de questions auxquels s’intéressent nos experts, en France et dans le monde, à commencer par réfléchir sur ce qu’est « une solution ».  En s’appuyant sur les 10 ans d’existence et d’expérimentations menées par l’association Reporters d’Espoirs, ils ont souhaités par le biais de publications gratuites vous faire partager leur réflexion.

Bonne lecture, et n’hésitez pas à nous faire part de vos sentiments et critiques sur ces sujets, à l’adresse de notre page facebook https://www.facebook.com/reportersdespoir/?fref=ts en message privés.

Études & analyses de l'impact du journalisme et des médias

Egalement, les équipes de Reporters d’Espoirs interviennent régulièrement dans des écoles de journalisme et de médias au sens large, ainsi qu’auprès des rédactions, pour sensibiliser à la pratique du journalisme de solutions. Elles s’associent également à des Universités et centres de recherche pour faire progresser la recherche et l’enseignement en la matière.

Reporters d’Espoirs est partenaire du Constructive Journalism Project, en lien avec l’Université de Southampton (Royaume-Uni) qui a reçu une bourse de l’Economic and Social Research Council afin d’accélérer l’impact et la diffusion des résultats de la recherche sur l’impact de l’information menée par le Dr Denise Baden, en écho aux travaux de Cathrine Gyldensted de l’Université de Pennsylvanie (Etats-Unis).

Les formations sont délivrées par des journalistes expérimentés, parmi lesquels Cathrine Gyldensted (en anglais et en danois) et Veronique Mistiaen (en français et en anglais).

> En savoir + sur le contenu de la formation

> Vous souhaitez organiser une session de formation / un workshop dans votre Université ou école de journalisme : contactez-nous

En lien avec le Lab & l'impact des médias
Parmi les experts et organismes associés

Frédéric Lambert

Sémiologue , docteur en histoire et sémiologie du texte et de l’image , professeur à  l’institut français de presse (IFP) de luniversité Paris 2 Panthéon-Assas, il dirige le laboratoire de recherche  CARISM. Il y enseigne notamment la  sémiotiques de l’image et des médias.

Tommaso W. Bertolotti

Diplômé d’un doctorat de philosophie, il travail depuis 2010 sur les sciences cognitives de la religion. II dédie une grande partie de son temps à approfondir son travail sur le Gossip, en le connectant aussi à des problématiques sociales comme l’utilisation des réseaux sociaux et le cyber harcèlement. Actuellement, il poursuit ses recherche au ParisTEech.

Isabelle Veyrat-Masson, 

Directrice de recherche au CNRS, spécialiste de communication médiatique. À la fois historienne et sociologue des médias, travaillant sur des questions de mémoire collective (formes et usages du passé) et de communication politique, elle dirige le Laboratoire Communication et Politique

Serge Tisseron

Psychiatre et  psychanalyste,  chercheur associé au Centre de Recherche Psychanalyse Médecine et Société à l’université Paris VII Denis Diderot. Son travail de recherches et de publications a notamment porté sur les thèmes des relations que nous établissons avec les images et nos rapports aux nouvelles technologies.

Cathrine Gyldensted est journaliste (bilingue anglais-danois), spécialisée dans le « journalisme constructif ». Grand reporter, elle a été correspondante de la télévision danoise aux Etats-Unis (Danish Broadcasting Corporation), et productrice de plusieurs émissions pour la radio (Radio24syv). Diplômée en journalisme et en psychologie positive de l’University of Pennsylvania (USA), elle est la référence mondiale du journalisme constructif et enseigne à travers le monde  – Danemark, Groenland, USA, Royaume-Uni, etc.

Véronique Mistiaen est journaliste, formatrice, enseignante (bilingue français-anglais). Depuis 20 ans elle travaille comme reporter et correspondante de médias européens et américains à l’étranger. Elle a été nommée à un Prix Pulitzer, a remporté le premier prix du Reportage environnemental de la California Newspaper Publishers Association, et distinguée par le European Journalism Centre pour son innovation dans la couverture médiatique des enjeux de développement. Elle publie dans Newsweek, The Guardian, The Times, The Daily Telegraph, The Economist, BBC News, the Huffington Post, Thomson Reuters Foundation, New Internationalist, The Ecologist, Positive News, Chicago Tribune, San Francisco Chronicle, ou encore le Reader’s Digest.

The Constructive Journalism Network (Royaume-Uni)

Solutions Journalism Network (USA)

Publications

Téléchargez l’étude « Le pouvoir du journalisme de solutions »

La tendance du « journalisme de solutions » dépasse les frontières de l’Hexagone. Son développement aux Etats-Unis a poussé l’association Solutions Journalism Network et le centre de recherche texan Engaging News Project à conduire une étude sur sa réception par le public en 2014, traduite en français par Reporters d’Espoirs. L’étude intitulée « Le pouvoir du journalisme de solutions » se base sur une analyse comparative.

Les résultats de l’enquête montrent que le lecteur intègre mieux l’information dans la version « solution » : il estime avoir davantage compris et mémorisé le sujet, ce qui aiguise sa curiosité. L’originalité et la plus-value de l’article sont plus souvent mises en avant par les lecteurs de l’article orienté solution.

 

Innovating News Journalism through Positive Psychology
Etude de Cathrine Gyldensted, Danemark