Les équipes et formateurs de Reporters d’Espoirs interviennent dans les écoles de journalisme et d’audiovisuel (Sciences Po, ESJ Lille, ESJ Paris Grand Lille, ISCPA, IPJ, CELSA…), ainsi qu’au sein des rédactions (TF1, RTBF…) pour sensibiliser et former à la pratique du journalisme de solutions.

Dès novembre 2017, Reporters d‘Espoirs, fort de ses 13 années d’expérience et sa légitimité, lance un nouveau programme de sensibilisation et de formation au journalisme de solutions, pour répondre à l’intérêt croissant des étudiants et des journalistes.

Nos formations sont délivrées en français, en anglais, ou en danois, par des journalistes et professionnels des médias expérimentés

Découvrez le profil de nos formateurs dans la colonne de droite.

Contenu des formations

A travers analyses, partage d’expériences, cas d’études et exercices pratiques, les formateurs et experts de Reporters d’Espoirs décryptent le journalisme de solutions et partagent les outils pour le pratiquer.
Vous avez 2h, 1/2 journée, 1 jour ou plus ? Nous adaptons la durée et le contenu de la formation en fonction des préoccupations de votre rédaction.
Des modules adaptables (1h30, ½ journée, ou sur-mesure) à l’agenda et aux souhaits des écoles et rédactions, et destinés à des groupes de 5 à 25 personnes, pour aborder :

  • Qu’est-ce que le journalisme dit « constructif » ou « de solutions » ?
  • Pourquoi est-il primordial ? En quoi peut-il répondre aux attentes du public, aux aspirations de la société, et au besoin des rédactions d’innover dans leurs contenus ?
  • Qu’en pensent journalistes, dirigeants de rédactions, analystes des médias ?
  • Comment des rédactions en France et dans le monde entier évoluent sur le sujet, et mettent en pratique le journalisme constructif ?
  • Cas d’études : quels sont les pratiques qui fonctionnent et remportent l’adhésion des rédactions et du public ?
  • Travaux de recherche : quel impact des messages médiatiques ?
  • En pratique : quels outils, méthodologies, quels angles, quelles sources ?
  • Exercices
Contactons-nous
Nos formateurs
  • Catherine Boullay journaliste franco-britannique, 15 ans d’expérience en radio-presse-TV (Europe 1, France 2, LCP-AN, Les Inrocks, The Independent), ex-animatrice du 5/7 de France Inter, diplômée du CELSA.
  • Nathania Cahen, correspondante pour L’Express et ELLE à Marseille et en région PACA, a enseigné à l’EJCM à Marseille, et encadré des équipes d’étudiants pour les Défis de L’Express.
  • Jacques Lecomte, 20 ans de journalisme (dont six ans à Sciences Humaines), a enseigné les sciences de l’éducation (Université Paris-Ouest-Nanterre-La Défense, ICP), est l’un des principaux experts francophones de la psychologie positive, auteur de livres remarqués.
  • Véronique Mistiaen, journaliste, formatrice, enseignante. 20 ans de reportages (Newsweek, The Guardian. BBC News, Reuters Foundation…). Nommée à un Prix Pulitzer, distinguée par le European Journalism Centre.
  • Angélica Tarnowska, journaliste d’investigation TV (Zone Interdite/66 mns, Vu du Ciel, Reportages), presse mag et web (Figaro Mag, Condenast), radio (French Radio London). Enseigne le journalisme pour la BBC en Tunisie et en Algérie, et à l’Institut Européen de Journalisme à Londres.
  • Myriam Crété, correspondante de Reporters d’Espoirs au Royaume-Uni, consultante et formatrice, collabore notamment avec CNBC, BBC, et CNN dont elle a dirigé le département Create.
  • Gilles Vanderpooten, journaliste, auteur (« Engagez-vous ! », 250 000 ex.), directeur de l’ONG Reporters d’Espoirs après en avoir été directeur de la rédaction, il intervient régulièrement dans les médias et dans des conférences grand public ou professionnelles.
  • Cathrine Gyldensted, grand reporter, figure du journalisme constructif qu’elle enseigne dans le monde (Diplômée en journalisme et en psychologie positive de l’University of Pennsylvania). A été correspondante de la télévision danoise aux Etats-Unis, productrice d’émissions (Radio24 syv).
Nos sujets d'étude

Quel est l’impact de l’information sur les individus et la société ?
Dans quelle mesure les médias, faiseurs de débats, influencent-ils le passage à l’acte ?
Comment les contenus et programmes reflètent-ils la dynamique des initiatives de terrain orientées vers la résolution d’enjeux économiques, sociaux et environnementaux ?
Dans quelle mesure les médias traditionnels peuvent-il trouver une source de revitalisation dans le journalisme de solutions ?

Autant de questions auxquels s’intéressent nos experts, en France et dans le monde, à commencer par réfléchir sur la notion de « une solution ».  En s’appuyant sur les 13 années d’existence et d’expérimentations menées par l’association Reporters d’Espoirs, ils partagent leurs réflexions.

Nos coopérations avec des Universités et centres de recherche pour faire progresser la recherche et l’enseignement

Reporters d’Espoirs

  • est partenaire du Constructive Journalism Project, en lien avec l’Université de Southampton (Royaume-Uni) qui a reçu une bourse de l’Economic and Social Research Council afin d’accélérer l’impact et la diffusion des résultats de la recherche sur l’impact de l’information menée par le Dr Denise Baden.
  • s’associe aux travaux de Cathrine Gyldensted au Danemark et aux Pays-Bas
  • coopère avec des chercheurs et universitaire français
Experts et organismes associés

Frédéric Lambert

Sémiologue , docteur en histoire et sémiologie du texte et de l’image , professeur à  l’institut français de presse (IFP) de luniversité Paris 2 Panthéon-Assas, il dirige le laboratoire de recherche  CARISM. Il y enseigne notamment la  sémiotiques de l’image et des médias.

Tommaso W. Bertolotti

Diplômé d’un doctorat de philosophie, il travail depuis 2010 sur les sciences cognitives de la religion. II dédie une grande partie de son temps à approfondir son travail sur le Gossip, en le connectant aussi à des problématiques sociales comme l’utilisation des réseaux sociaux et le cyber harcèlement. Actuellement, il poursuit ses recherche au ParisTEech.

Isabelle Veyrat-Masson, 

Directrice de recherche au CNRS, spécialiste de communication médiatique. À la fois historienne et sociologue des médias, travaillant sur des questions de mémoire collective (formes et usages du passé) et de communication politique, elle dirige le Laboratoire Communication et Politique

Serge Tisseron

Psychiatre et  psychanalyste,  chercheur associé au Centre de Recherche Psychanalyse Médecine et Société à l’université Paris VII Denis Diderot. Son travail de recherches et de publications a notamment porté sur les thèmes des relations que nous établissons avec les images et nos rapports aux nouvelles technologies.

Cathrine Gyldensted est journaliste (bilingue anglais-danois), spécialisée dans le « journalisme constructif ». Grand reporter, elle a été correspondante de la télévision danoise aux Etats-Unis (Danish Broadcasting Corporation), et productrice de plusieurs émissions pour la radio (Radio24syv). Diplômée en journalisme et en psychologie positive de l’University of Pennsylvania (USA), elle est la référence mondiale du journalisme constructif et enseigne à travers le monde  – Danemark, Groenland, USA, Royaume-Uni, etc.

Véronique Mistiaen est journaliste, formatrice, enseignante (bilingue français-anglais). Depuis 20 ans elle travaille comme reporter et correspondante de médias européens et américains à l’étranger. Elle a été nommée à un Prix Pulitzer, a remporté le premier prix du Reportage environnemental de la California Newspaper Publishers Association, et distinguée par le European Journalism Centre pour son innovation dans la couverture médiatique des enjeux de développement. Elle publie dans Newsweek, The Guardian, The Times, The Daily Telegraph, The Economist, BBC News, the Huffington Post, Thomson Reuters Foundation, New Internationalist, The Ecologist, Positive News, Chicago Tribune, San Francisco Chronicle, ou encore le Reader’s Digest.

The Constructive Journalism Network (Royaume-Uni)

Solutions Journalism Network (USA)

Nos publications

Téléchargez l’étude « Le pouvoir du journalisme de solutions »

Le« journalisme de solutions » initié en 20004 par Reporters d’Espoirs dépasse les frontières de l’Hexagone. Le Solutions Journalism Network et le centre de recherche texan Engaging News Project ont conduit une étude sur sa réception par le public en 2014, traduite en français par Reporters d’Espoirs. Parmi les résultats de l’enquête : la compréhension et l’intérêt pour le sujet augmentent sensiblement dès lors que les articles intègrent la double approche problèmes + solutions.

Innovating News Journalism through Positive Psychology
Etude de Cathrine Gyldensted, Danemark

« Médias & Climat : l’approche du journalisme de solutions »
Le guide Reporters d’Espoirs à l’occasion de la Cop21
> Télécharger le PDF
> En ligne

Nos articles en lien avec le Lab & l'impact des médias